Lundi, 30.03.2020, 14:53:31
Page d'accueil

Enregistrement

Entrée
Bienvenue Balladin | RSS
[ Nouveaux messages · Participants · Règles du forum · Recherche · RSS ]
  • Page 1 de 1
  • 1
Modérateur du forum: Wakatt, Dirsek  
Forum » SALON DE DISCUSSIONS » Avis et Coups de coeur » Thunderbolts V2 #avis (Marvel Now)
Thunderbolts V2 #avis
KaezDate: Mercredi, 25.03.2020, 17:48:46 | Message # 1
Team DC-Trad
Groupe: Amis Actifs
Messages: 238
Statut: Offline
Dans le cadre de mon rattrapage Marvel (cf ici), voici une petite critique de la série Thunderbolts de l'ère Marvel Now !



32 issues + 1 annual, tous publiés en vf mais dans différents titres kiosque, parce qu'on aime la continuité chez Panini comme chacun sait.

Le titre est initié par Daniel Way à l'écriture et Steve Dillon aux dessins, mais ça changera rapidement (et surtout très souvent pour la partie graphique). Ce qui m'aura attiré ici, c'est la composition d'équipe qu'on nous présente : Red Hulk en chef d'équipe, le Punisher, Elektra, l'Agent Venom et Deadpool, pour ce qui est de l'équipe de base. Avant de commencer la lecture, je ne connaissais pas les persos du Red Hulk et de l'agent Venom, mais le coté bas-ass + la moralité borderline de la team promettait beaucoup.

L'écriture, que ce soit chez Way ou Soule (ou le duo Acker/Blacker qui gère la conclusion), n'est pas exempt de certains écueils un peu pénibles. Les personnages sont par exemple développés surtout via leurs interactions : Punisher/Elektra, Red Hulk/Agent Venom, etc. Il y a assez peu de développement individuel des protagonistes ce qui nuit un peu à leur profondeur.
De plus, l'avancé du scénario prime souvent sur les développements narratifs nécessaires au bon respect des réactions de chacun. Un exemple récurrent de ça est l'opposition régulière entre Red Hulk et Venom qui se résume le plus souvent à une page avec : Captain America Venom qui n'est pas content que Fury Ross lui cache des infos, Ross s'en défend, Venom insiste, Ross lâche toutes les infos nécessaires à l'exposition du pitch, y compris des données que personne n'avait demandé…
Enfin, il y a cet éternel point négatif présent à chaque lecture d'un on-going de franchise à succès : l'absence d'une quelconque frayeur lorsqu'un personnage est mis en difficulté puisqu'on SAIT qu'il ne lui arrivera rien. Amusant d'ailleurs de voir que le début de la série repose sur la résurrection du Red Hulk, validant d'emblée l'aspect "immortel" des persos Marvel.



Une planche de chaque dessinateur pour vous faire une idée des changements graphiques avec de gauche à droite : Dillon, Noto, Palo, Hernandez Walta et Barberi (clique droit, afficher l'image pour agrandir).


Ceci étant, ces points négatifs sont soit inhérents à ce genre de lecture, soit prêtent plus à sourire qu'à fermer le livre, dégoûté. J'ai globalement passé un bon moment à lire cette série.

Les caractérisations des persos sont plutôt bien respectées : on retrouve un Deadpool dingue et imprévisible tant pour ses ennemis que ses alliés (ce qui fait plaisir après moult lecture d'un Deadpool bien trop gentil pour encore mériter son statut d'anti-héros), un Punisher taciturne et d'une rigidité morale extrême, une Elektra dangereuse, individualiste mais touchante. Je ne me prononcerai pas pour les autres vu qu'ils ne m'étaient pas familiers avant ça.
Je trouve en tout cas que la réunion de tous ces noms est réussie. On se demande à chaque arc comment l'équipe va imploser avant d'être surpris de constater à quel point ça fonctionne bien. La team est assez équilibrée dans le poids accordé à chaque perso, avec un fonctionnement global assez crédible. Elle apparaît rapidement comme un genre d'Avengers avec une moins grande force de frappe, mais libérée des codes moraux des gentils. Ainsi, l'équipe n'hésite pas à tuer et se torche avec les débats sur l'interventionnisme des super-slips : ils défouraillent où ça leur chante, avec comme seul objectif de faire un max de dégâts aux bad guys.



On continue la liste : Diaz, Sandoval, Jacinto, Fornes et Lolli(et toujours clique droit, afficher l'image, pour agrandir).


Autre point positif à mettre dans la balance : il y a plein de moment d'écriture pertinents et/ou audacieux à se mettre sous la dent. Là, de tête, j'ai envie de citer les trop courts moment de tactique militaire mise en pratique sur un assaut (qui change des "on fonce dans le tas, comme ça on fera des doubles-pages de grosse baston") qui mettent bien en valeur le coté soldat de chacun des persos. Il ne s'agit pas d'une équipe de super-slips, mais d'un bataillon de forces spéciales. C'est complètement adapté aux persos utilisés. Citons également la relation entre deux des Thunderbolts qui, passée la surprise, apparaît finalement comme tout à fait plausible et nous donne droit à quelques moments très émouvants. Et puis pêle-même : le coup du tirage au sort des missions comme fil rouge bien trouvé, les rappels réguliers qu'à défaut de s'apprécier, tous les membres du groupe se respectent, etc, etc.
Je peux pas trop en dire sans vous spoiler la tronche non plus.

Enfin, je ne peux pas ne pas aborder la partie graphique. Je vais expédier la colorisation et l'encrage, qui font le taf mais qui sont très génériques et manquent de personnalités. C'est très coloré, presque flashy par moment, sans gros travail sur les jeux d'ombres et de contraste, mais ça fait le taf et c'est loin d'être laid.
Le gros sujet c'est les dessins. Comme dit en préambule, c'est Steve Dillon qui démarre le run. C'est cool de revoir le Punisher qu'on a aimé sur le run de Garth Ennis et c'est ballot pour ses nombreux détracteurs. Heureusement pour ces derniers, Steve sera remplacé assez rapidement par Phil Noto, avant de revenir un peu plus tard pour faire un très court rappel. Viendront ensuite : Jefte Palo, Gabriel Hernandez Walta, Carlo Barberi, Kim Jacinto, Paco Diaz, Gerardo Sandoval, Jorge Fornes, retour de Kim Jacinto et Matteo Lolli. Voilà, voilà. Dîtes-vous qu'avec tous ces changements graphiques, ce serait ballot de pas trouver une issue dont les dessins vous bottent.
D'autant que si les changements de scénaristes se font assez facilement tant le ton général est respecté au niveau narratif, les changements de dessinateur par contre peuvent s'avérer violents. Toutes proportions gardées hein. On passe pas non plus d'un Alex Ross à du Romita Jr... Je vous ai mis en illustration une planche pour chaque dessinateur pour que vous vous fassiez une idée… Là aussi, c'est un défaut qui est inhérent au genre : on sait que les on-going qui conservent le même dessinateur sur tout un run sont minoritaires, mais ça fait toujours mal au cul de constater le peu d'intérêt des éditeurs de comics mainstream pour l'identité visuel d'un titre. C'est quand même un peu désobligeant pour le lecteur. C'est pas au cinéma qu'on ferait la même aux spectateurs en remplaçant un réalisateur en cours de tournage juste pour respecter des délais de sor…


Ok, j'ai rien dit…


Au final, j'ai lu les 18 premières issues en scantrad fr (merci la trad de qualité) et la série m'a suffisamment plu pour aller chercher la suite en vo (de magnifiques TPB sont facilement accessibles pour les anglophones). Ce n'est certainement pas la lecture de l'année en raison d'un manque de profondeur narratif et d'une multiplicité graphique dérangeante, mais c'est un très bon divertissement et c'est bien tout ce que j'attends d'une série Marvel.
C'est même un peu frustrant tant on sent le potentiel de ce qu'aurait pu être la série sans le cahier des charges de la continuité. Sans le caractère invincible de ses personnages, les concessions visibles dans les choix narratifs, ou cette impersonnalité visuelle préjudiciable, je pense qu'on aurait pu avoir un run marquant au lieu d'être "seulement" réussi.

Bref, dommage qu'il n'y ait pas d'édition librairie en vf, parce que j'aurais pu me laisser tenter.


Le message est modifié Kaez - Mercredi, 25.03.2020, 17:49:25
 
DirsekDate: Mercredi, 25.03.2020, 19:13:15 | Message # 2
Contributeur TCH
Groupe: Team TCH
Messages: 614
Statut: Offline
Bah tu vois, c'est vraiment le genre de serie, je passe mon tour d'office.

Et franchement tu me l'as vendu.
J'ai jamais la grosse "hype" sur les Thunderbolts, dans tout les events marvel, je passe toujours les tie-in sur cette equipe. Meme a l'epoque ou Zemo etait chef de l'equipe (il me semble qu'il y avait Macgargan dans l'equipe egalement).

Et puis ces defouts sont souvent ceux des series de seconds-couteaux chez Marvel.Mais c'est vrai que l'equipe me tente bien: Punisher, Elektra, Rhulk (que j'ai jamais beaucoup aimé, mais tentons), Venom boy-scoot, Ca fait beaucoup de psychopathe dans la meme equipe et c'est cool !

Par contre c'est domage qu'il n'y ai pas une Deluxe qui sort la dessus, avec la suite. Ca n'a pas l'air de les interesser...
 
fiaschi84Date: Samedi, 28.03.2020, 00:57:33 | Message # 3
Sorcier suprème
Groupe: Membres
Messages: 183
Statut: Offline
Citation Dirsek ()
J'ai jamais la grosse "hype" sur les Thunderbolts, dans tout les events marvel


Les thunderbolt avec norman osborn qui deviennent les dark avengers après siège était super pour moi.

Pour cette V2 les dessins me repoussent. Déjà changer tout le temps c'est cjiant mais y en a aucun style à mon goût...
Pas pour moi.
 
frank66Date: Samedi, 28.03.2020, 01:25:14 | Message # 4
Généreux donateur
Groupe: Amis Actifs
Messages: 4371
Statut: Offline
du meme avis que Fiaschi84, autant j'ai adoré la précédente série (celle qui a suivi après dark reign) autant celle ci j'ai fait l'impasse dessus.l'histoire à l'air sympa je n'ai pas du tout accroché aux dessins dry

 
Forum » SALON DE DISCUSSIONS » Avis et Coups de coeur » Thunderbolts V2 #avis (Marvel Now)
  • Page 1 de 1
  • 1
Recherche:

Signaler un lien mort Dire MERCI Créez un site gratuit avec uCoz